Double Plateau – MAYRA ANDRADE – TÉREZ MONTCALM

Festival

Lieu de l'évènement : Cloître de Moissac, rue de l'Abbaye 82200 Moissac

Date / Heure de l'évènement : Le 22/06/2019 à 21:30


TÉREZ MONTCALM

« Cela faisait un moment que j’avais envie de faire un album de jazz en explorant le répertoire français » confie Térez Montcalm. Un pari audacieux car le concept n’est pas franchement une tradition bien ancrée de ce côté-ci de l’Atlantique ! Mais l’exercice était évidemment tentant  pour celle qui, en 1994, avait baptisé son premier album « Risque » !

Curieuse et passionnée, on se souvient qu’elle avait déjà déniché un inédit d’Aznavour (« Je n’attendais que toi ») pour son album « Connection », Térez Montcalm va ainsi rassembler quelques pépites auxquelles s’ajoutent deux morceaux originaux « Le temps s’arrête », « Juste nous deux »  et « Chagrin d’amour », un texte de Claude Nougaro qu’elle a mis en musique.

Enregistré à Montréal, avec sa « gang » de musiciens français : Géraldine Laurent au saxophone, Christophe Wallemme à la contrebasse, Pierre-Alain Tocanier à la batterie et Jean-Marie Ecay à la guitare, ce huitième opus a été arrangé par le pianiste américain Gil Goldstein. Des arrangements aussi subtils qu’inventifs : quelle belle trouvaille, cette intro de Miles sur « Les Feuilles mortes » !

Dès les premières notes de « Black Trombone » de Gainsbourg, on tombe littéralement sous l’emprise de la voix suave et puissante de la chanteuse. Et il n’en faut pas davantage pour esquisser quelques pas de bossa pour « Le temps s’arrête », voler de soleil en soleil avec « Quand on s’aime » tout en se laissant porter par le tempo inattendu des « Feuilles mortes ».  Une chanson qui débute comme un poème qu’elle pose délicatement sur les notes. Et que dire de l’incandescente version de « Docteur » où la température menace de s’emballer ?

Terez Montcalm – vocal ; Tom Ibarra – guitare ; Christophe Wallemme – c.basse ; Pierre Alain Tocannier – batterie

MAYRA ANDRADE

Mayra fait entendre des couleurs radieuses à danser, des rythmiques soyeuses, des mélodies enlevées, un chant très délicatement poivré, comme si l’Europe de la pop avait toujours été un archipel des mers chaudes. Des chansons d’été éternel qui effacent les brumes et les froids, et sans jamais faire éclater les flashes de l’exotisme. En créole capverdien, en anglais, en français, en portugais, elle nous entraine dans un mouvement aventureux, tendre, inattendu. Sa pop qui englobe tout le vaste mouvement du monde, entre romantismes occidentaux et sensualités du Sud, reggae d’ici et trois-temps d’Afrique. Une pop tropicale, actuelle, voyageuse. Tout simplement, Mayra voulait « une musique qui soit le reflet de ma vie ».

TARIFS : PT: 28€ – TR:  25€ – moins de 12 ans:  15€

Réservation